Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
Zapisz Zapisz

La Syrie en une journée : le 4 mars 2018

By Posted on 0 No tags 0

Syrie News – Bulletin d’informations du 4 mars 2018

Par Georges K. Mayaleh et Ziad Arbaji

  • Auparavant officier du renseignement syrien et ambassadeur en Jordanie, Bahjat Suleiman a traité le président français Emmanuel Macron de gamin. Il l’a également menacé de perdre le pouvoir en France s’il décide des frappes en Syrie. Suleiman a publié sur son compte Facebook personnel : « Toute frappe française en Syrie, va faire tomber sa tête » (celle du président français) ! Le président français avait menacé de frappes militaires contre le régime, si l’utilisation d’armes chimiques se confirmait.
La publication de Bahjat Suleiman à propos d'Emmanuel Macron

La publication de Bahjat Suleiman à propos d’Emmanuel Macron

  • La zone en rouge représente l’avancement du régime, hier, dans la Ghouta orientale. Il a repris les localités d’Al-Nachabiah, Hazrama et Otaya.
Les zones prises par le régime, le 3 mars 2018

En rouge : les zones prises par le régime, le 3 mars 2018

  • Le nombre de victimes dans la Ghouta orientale de Damas pendant les 13 derniers jours, selon des militants est :
    • 19 victimes : le 18 février 2018
    • 98 victimes : le 19 février 2018
    • 119 victimes : le 20 février 2018
    • 80 victimes : le 21 février 2018
    • 91 victimes : le 22 février 2018
    • 31 victimes : le 23 février 2018
    • 62 victimes : le 24 février 2018
    • 30 victimes : le 25 février 2018
    • 32 victimes : le 26 février 2018
    • 26 victimes : le 27 février 2018
    • 19 victimes : le 28 février 2018
    • 19 victimes : le 1er mars 2018
    • 28 victimes : le 2 mars 2018
    • 25 victimes : le 3 mars 2018

Soit un total de 687 victimes.

De son côté, Médecins sans frontières a confirmé que le bilan dans la Ghouta pendant 10 jours s’élevait à 770 victimes, et 4050 blessés. La majorité des hôpitaux a été détruit.

 

  • 70 missiles sont tombés, la nuit dernière, sur la ville d’Harasta dans la Ghouta orientale, selon la défense civile. Le bombardement continue sur toutes les villes de la Ghouta, malgré le prétendu cessez-le-feu.

 

  • L’ONU a publié des images satellite dans la Ghouta orientale montrant des destructions importantes par rapport aux images prises dans les mêmes zones 10 jours avant. D’après son enquête sur les dégâts dans la région, 17 pour cent des secteurs ont été gravement endommagés et 22 pour cent ont été légèrement endommagés.
Entre droite et gauche : destruction à la Ghouta pendant 10 jours

Entre droite et gauche : destruction à la Ghouta pendant 10 jours

  • Le ministère des religions syrien a annoncé la création d’une faculté des écoles islamiques à Damas, au mois d’avril prochain. Ceci arrive après l’approbation par Bachar al-Assad, de l’ouverture d’une branche de l’université iranienne islamique en Syrie. Le ministre des religions syrien, Mohamad Alsayed, accompagné de religieux syriens, a visité l’Iran à cette occasion pour avoir la bénédiction de Khamenei. Le financement de cette faculté viendra de l’ambassade de l’Iran.
Khamenei reçoit la délégation religieuse syrienne

Khamenei reçoit la délégation religieuse syrienne

  • Le régime syrien a annoncé la création d’une société de production de ciment d’une capacité de production de 5 millions de tonnes par an dans le gouvernorat d’Alep, en coopération avec le gouvernement iranien. Le régime syrien avait annoncé que la participation de l’Iran et de la Russie à la reconstruction de la Syrie serait majoritaire.

 

  • Des militants à Paris ont organisé, ce weekend, une campagne de collage d’affiches de soutien à la Ghouta orientale, ainsi que des flash mobs qui parlent du drame des civils assiégés et bombardés en Syrie. Les affiches sont extrait d’un dessin de Fares Cachoux.
Affiches contre Assad et Poutine à Paris

Affiches contre Assad et Poutine à Paris

 

Flash mob, aujourd'hui, à Paris, en solidarité avec les victimes de la Ghouta

Flash mob, aujourd’hui, à Paris, en solidarité avec les victimes de la Ghouta

 

La Syrie en une journée : le 3 mars 2018

No Comments Yet.

Laisser un commentaire