Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
Zapisz Zapisz

La Syrie en une journée : le 5 avril 2018

By Posted on 1 No tags 0

Syrie News – Bulletin d’informations du 5 avril 2018

Par Rana Haj-Ibrahim & Ziad Arbaji

  • Human Rights Watch a rassemblé et analysé des preuves d’attaques à l’arme chimique commises en Syrie entre le 21 août 2013, date de l’attaque la plus meurtrière et le 25 février 2018, date de l’attaque au chlore perpétrée par les forces gouvernementales contre la Ghouta orientale.
  • Selon Human Rights Watch, l’analyse des données, qui proviennent de sept sources différentes, montre que le gouvernement syrien est responsable de la majorité des 85 attaques chimiques enregistrées entre le 21 août 2013 et le 25 février 2018.

 

  • La France, les États-Unis, et l’Allemagne se sont engagés hier, à désigner les responsables de l’attaque au Sarin à Khan Cheikhoun, le 4 avril 2017. Cette attaque a fait plus de 100 morts. Selon le SNHR, le Réseau Syrien des Droits de l’Homme, l’armée du régime a commis 214 attaques à l’arme chimique depuis mars 2011.

 

  • Un civil a été assassiné par un sniper du régime syrien, sur la route de la ville de Masraba dans la Ghouta Orientale.
  • Des raids aériens russes ont ciblé aujourd’hui la centrale électrique de Zayzun en province de Hama. L’artillerie du régime a aussi bombardé la localité de Kantara dans la province sud de Hama.
  • L’aviation russe a bombardé aujourd’hui les villages d’Al-Ghassania et Kafridine près de Jisr Al-Choughour, et plusieurs autres villages dans la province d’Idlib. La ville de Kafranbel, symbole de la révolution, a aussi été la cible de l’aviation russe.
Les traces des raids aériens sur Kafranbel

Les traces des raids aériens sur Kafranbel

  • L’artillerie du régime a de nouveau bombardé aujourd’hui les localités d’Al-Lataminah, Al-Zarah, Hasraya, dans la province de Hama.

 

  • La Défense civile syrienne continue de sauver et soigner les blessés victimes des bombardements dans ses zones d’action. En image, un enfant en train d’être soigné par une volontaire de la Défense civile au mont Harem.
Les soins des blessés par la Défense civile syrienne

Les soins des blessés par la Défense civile syrienne

  • Selon des militants, l’artillerie turque a bombardé un barrage militaire des Unités de protection du peuple (YPG) dans la province d’Al-Malikiyah dans le département d’Al-Hassaka.

 

  • Le troisième convoi de déportés de la ville de Douma est arrivé à Aazaz dans la province d’Alep. Il comporte 13 cars transportant 650 déportés.
Le convoi des déportés à la ville d'Aazaz

Le convoi des déportés dans la ville d’Aazaz

  • Quatre convois de déportés de la ville de Douma sont déjà arrivés dans les provinces d’Idlib et d’Alep. Parmi eux, Ahmad Taha, Abou Subhi, le chef de Jaych Al-Oumma, qui a été détenu pendant trois ans dans les prisons de Jaych Al-Islam.
Ahmad Taha, le chef de Jaych Al-Oumma arrivée dans le nord de la Syrie

Ahmad Taha, le chef de Jaych Al-Oumma arrivée dans le nord de la Syrie

  • Selon RFI, l’accord d’évacuation de la ville de Douma semble compromis. Des sources de l’opposition syrienne ont affirmé que la Russie, qui joue le rôle de médiateur, a lancé un ultimatum de cinq jours à Jaych al-Islam pour fournir le nombre de combattants et de civils qui souhaitent partir.
  • L’image du jour : la dernière photo avant le départ, par Firas Abdullah à Douma dans la Ghouta orientale.
Le grand départ, par Firas Abdullah

Le grand départ, par Firas Abdullah

 

La Syrie en une journée : le 4 avril 2018

This post is also available in: English (Anglais)

1 Response

Laisser un commentaire