Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
Zapisz Zapisz

Survivantes, ou pas encore

By Posted on 0 No tags 0

Bandeau de la campagne « Survivors or not yet »

En association avec ASML/Syria et Ayny Aynak.

En Syrie, aujourd’hui, selon le réseau syrien pour les droits de l’Homme (SN4HR), 10 026 femmes sont considérées comme ayant été arrêtées ou victimes de disparitions forcées. 81 % l’ont été par le régime de Bachar Al-Assad, les 19 % restants sont aux mains des groupes d’opposition armée, des groupes djihadistes et des forces kurdes.

Certaines, trop rares, ont été ou seront libérées. Toutefois, en Syrie, les femmes qui sortent de prison font face à de réelles difficultés de réintégration dans la société. Ce sujet est méconnu comme toutes les dynamiques qui touchent à la société civile.

Du 15 avril au 30mai, l’ASML/Syria relaye la campagne dédiée à ce sujet et menée par la plateforme Ayny Aynak, média d’expression des femmes syriennes.

Selon le dossier de presse de l’ASML/Syria : « Être remis·e en liberté marque la fin d’une expérience épouvantable. Or ceci n’est pas le cas pour beaucoup de femmes qui, après avoir survécu à la détention ou à l’enlèvement, sont confrontées à un nouvel emprisonnement : celui de l’exclusion. Elles font alors face à une violence morale pouvant aboutir à des agressions physiques. En effet, dès leur remise en liberté, la société les soumet à un tribunal moral qui les exclut du reste de la communauté et les force à vivre dans une solitude extrême, les menant parfois au suicide »/

La campagne « Survivantes, ou pas encore », lancée par la plateforme de formation Ayny Aynak avec la participation d’autres médias syriens, est née de ce constat. Son but est de « créer un espace pour accueillir les témoignages de ces femmes, et de contribuer à sensibiliser le public à leur vécu, dans un contexte où les possibilités de soutien psychologique ainsi que les initiatives communautaires et civiques sont restreintes. »

Outre relayer cette campagne, nous publierons, en remerciant l’ASML/Syria, dans notre rubrique « Témoignages » des paroles de femmes syriennes, ex-détenues.

Logo de la campagne « Survivors or not yet »

Pour en savoir plus sur la campagne :

Lien vers le site en Arabe : www.survivorsornotyet.com

Lien vers le site de l’ASML/Syria : https://asmlsyria.com/fr/

No Comments Yet.

Laisser un commentaire