Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
Zapisz Zapisz

La Syrie en une journée : le 9 mars 2018

By Posted on 0 No tags 0

Syrie News – Bulletin d’informations du 9 mars 2018

Par Georges K. Mayaleh et Ziad Arbaji

  • Les bombardements, les barils de TNT, et les raids aériens russes et syriens ont continué, aujourd’hui, sur la Ghouta orientale de Damas, et plusieurs provinces en Syrie. Malgré la trêve et la résolution 2401 du conseil de sécurité, l’armée du régime soutenue par des milices iraniennes, libanaises, irakiennes et afghanes, tente toujours de faire des percées dans les villes de la Ghouta.
  • Une vingtaine de raids aériens ont visé les localités de Jisreen et Douma, faisant 20 blessés, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
Bombardement, aujourd'hui sur la ville de Jisreen dans la Ghouta

Bombardement, aujourd’hui sur la ville de Jisreen dans la Ghouta

  • 1010 habitants de la Ghouta orientale ont perdu la vie depuis le début de la campagne de bombardement sur ces banlieues proches de Damas. Beaucoup de disparus sont encore sous les débris et décombres des bâtiments détruits. Le bilan humain quotidien est le suivant :
    • Le 18/02/2018 : 19
    • Le 19/02/2018 : 98
    • Le 20/02/2018 : 119
    • Le 21/02/2018 : 80
    • Le 22/02/2018 : 91
    • Le 23/02/2018 : 31
    • Le 24/02/2018 : 62
    • Le 25/02/2018 : 30
    • Le 26/02/2018 : 32
    • Le 27/02/2018 : 26
    • Le 28/02/2018 : 19
    • Le 01/03/2018 : 19
    • Le 02/03/2018 : 28
    • Le 03/03/2018 : 35
    • Le 04/03/2018 : 53
    • Le 05/03/2018 : 103
    • Le 06/03/2018 : 30
    • Le 07/03/2018 : 91
    • Le 08/03/2018 : 46
    • Selon MSF, ce sont 1005 victimes, ces chiffres émanant des 10 centres de soins que l’ONG soutient autour de la Ghouta. D’autres centres de soins n’ont pas livré de bilan de victimes, ce qui rend l’estimation du nombre de victimes encore plus élevée.

 

  • Pour la première fois, des images de soldats russes participant aux combats dans la Ghouta orientale ont été publiées par des sources pro-régime.
Les soldats russes en selfie sur les abords de la Ghouta orientale

Les soldats russes en selfie sur les abords de la Ghouta orientale

  • Un convoi de 13 camions d’aides humanitaires, retardé depuis plusieurs jours, est entré ce matin dans la ville de Douma dans la Ghouta orientale. Le convoi transportait des besoins alimentaires envoyés par l’ONU pour 12 000 personnes. Les alentours de la distribution des aides ont été bombardés par l’aviation du régime ce qui a causé plusieurs blessés parmi les habitants de Douma.
  • L’ONG Médecins sans frontières (MSF) a réclamé l’entrée sans entraves de matériel médical dans l’enclave rebelle de la Ghouta orientale, dénonçant une «terrible catastrophe médicale».
  • Des maladies infectieuses font leur apparition de façon grandissante chez les enfants de la Ghouta qui sont confinés dans des souterrains depuis des semaines dans des conditions d’hygiène déplorables, privés de vaccins et de médicaments.
Un centre médical à Zamalka dans la Ghouta orientale

Un centre médical à Zamalka dans la Ghouta orientale

  • En Syrie centrale, craignant les menaces du régime syrien et de la Russie, beaucoup de civils quittent la région de Qalaat al-Madiq dans la province de Hama. Les forces du régime avaient donné aux habitants du mont Shashabo, Qlaat Al-Madiq, et de la plaine d’Al-Ghab, un délai de quelques jours pour se rendre. Les civils déplacés souffrent de mauvaises conditions de vie dans les zones de déplacement.

 

  • À l’occasion de la journée internationale de la femme, le réseau syrien des droits de l’homme a déclaré que plus de 25 726 femmes ont été tuées depuis mars 2011, et 10019 sont toujours en détention dans les geôles du régime ou en disparition forcée.

 

  • Un enfant réfugié de 18 mois est décédé, hier, dans un grand incendie au camp Al-Jadaan à Taanayel dans la Bekaa au Liban.

 

  • En image, en bas à gauche, l’explorateur anglais Robert Swan accompagné de son équipe en antarctique, envoyant, hier, un message de solidarité à la Ghouta. Il est le premier à avoir atteint à la fois le pôle nord et le pôle sud.
Robert Swan et son équipe en solidarité avec la Ghouta depuis l'antarctique

Robert Swan et son équipe en solidarité avec la Ghouta depuis l’antarctique

  • Je m’appelle Mohamad Al-Assass, membre volontaire de la défense civile syrienne. Je suis décédé aujourd’hui, dans un raid aérien, en sauvant des vies à Saqba, dans la Ghouta orientale.
Le martyr Mohamad Al-Assass de la défense civile syrienne

Le martyr Mohamad Al-Assass de la défense civile syrienne

  • Je m’appelle Hazaa Alsaad, infirmier du quartier de Jobar dans la Ghouta orientale. Je suis décédé, hier, dans un raid aérien sur notre centre médical à Ain Tarma.
Hazaa Al-Saad, l'infirmier martyr de Jobar

Hazaa Al-Saad, l’infirmier martyr de Jobar

 

La Syrie en une journée : le 8 mars 2018

No Comments Yet.

Laisser un commentaire