Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
Zapisz Zapisz

Syrie : l’événement à ne pas rater ce dimanche, à l’Institut du Monde Arabe à Paris

By Posted on 0 No tags 0

Une journée de solidarité avec les femmes syriennes, est organisée ce dimanche 11 mars à 15h30, à l’Institut du Monde Arabe.

Le viol et la torture qui sont de pratiques courantes en détention dans les geôles du régime syrien, sont utilisés pour briser l’humain à l’intérieur de chaque détenue.

Le Cri Étouffé : le documentaire de Manon Loizeau et Annick Coejean a montré, pour la première fois, au public français, une partie de ce que les détenues ou ex-détenues par le régime syrien endurent.

Le viol comme arme de destruction dans les geôles d’Assad, est un sujet qui brise déjà le coeur de ceux qui le traitent. Il est beaucoup plus difficile de décrire la souffrance des femmes syriennes qui ont vécu ceci au quotidien.

Où commencer ? Quelles sont les détails de ce sujet ? Quel objectifs ou plans peut-on avoir pour se battre contre cette pratique barbare ?

La journée de solidarité avec les femmes syriennes aborde ceci. Le programme du dimanche 11 mars est le suivant :

  • 15h30 : Accueil
  • 15h45-17h15 : Table Ronde «Le viol, une arme de destruction»
    Modérée par Catherine Coquio, professeur à l’université Paris 7, responsable du
    groupe de recherches Littérature et savoirs à l’épreuve de la violence politique.
    Intervenants :
    Mariah al Abdeh, directrice exécutive de l’ONG syrienne Women Now for Development
    Eric Sandlarz, psychologue clinicien-psychanalyste au Centre Primo Levi
    Joël Hubrecht, chercheur associé à l’Institut des Hautes Études sur la Justice
    Cécile Coudriou, présidente d’Amnesty international France.
    Lecture de témoignages par Dominique Blanc, Darina Al-Joundi et Leyla-Claire Rabih.
  • 17h15-17h30 : Interlude musical par Naïssam Jalal et Mohanad Aljaramani.
  • 17h30 : Projection du film Le Cri étouffé en présence de Manon Loizeau et
    d’Annick Coajean.
  • 18h45 : Clôture avec les auteures du film.

L’affiche est conçue par l’artiste syrien Fares Cachoux.

Les femmes syriennes détenues par Fares Cachoux

Les femmes syriennes détenues par Fares Cachoux

 

 

No Comments Yet.

Laisser un commentaire